Plateau de service / Vide-poches MANHATTAN M3

WELCOME TO NEW YORK CITY…

Ce plateau de service / vide-poches au design contemporain vous laisse découvrir le plan de la ville qui ne dort jamais.
Grâce à la finesse de la trame urbaine, vous situerez aisément Broadway Avenue, Central Park, les quartiers de Soho, Chelsea ou TriBeCa sur le plateau de service MANHATTAN M3.
Dans une entrée ou un couloir il accueillera vos objets du quotidien comme votre téléphone ou votre portefeuille.
Dimensions : 50 x 30 cm.
Matériau : Aluminium.
Emballage : carton blanc
Coloris disponibles : ​noir.
​Modèle déposé.
MADE IN FRANCE
Tarif TTC (Livraison en France incluse) : 189 €

 

Description

WELCOME TO NEW YORK CITY…

Plateau  de service / Vide-poches  MANHATTAN M3 / Plateau MANHATTAN
Ce plateau MANHATTAN / vide-poches au design contemporain vous laisse découvrir aussi le plan de la ville qui ne dort jamais.
Grâce à la finesse de la trame urbaine, vous situerez aisément Broadway Avenue, Central Park, les quartiers de Soho, Chelsea ou TriBeCa sur le plateau de service MANHATTAN M3.
Dans une entrée ou un couloir il accueillera vos objets du quotidien comme votre téléphone ou aussi votre portefeuille.

 

UNE HISTOIRE…

Découvrez aussi un article de la ville sous un angle particulier…

« Immersion en plein cœur de Manhattan »

Magazine IDEAT, par Thomas Jean , le 
New York palpite bien au-delà des clichés qui l’encombrent. L’« île-monde », cette tour de Babel qui « ne dort jamais », surprend d’autant mieux qu’on croit la connaître. Plongée à 360 degrés dans Manhattan, au cœur de ses métamorphoses.
« Une nuée de voitures de police, sirènes mugissantes, écourte soudainement votre nuit. Il est quatre heures du matin et déjà, par la fenêtre, vous observez comme en plein jour les tractopelles et marteaux-piqueurs qui pétaradent à plein régime pour livrer à temps un énième gratte-ciel. Et, comme en plein jour, vous repérez cette trentenaire apprêtée qui s’engouffre chez Duane Reade, une chaîne de pharmacies ouvertes 24 heures sur 24. »
Rien de plus commun, à Manhattan, que ces scènes qui défient le cadran et tourneboulent vos rythmes biologiques. « Il y a quelque chose dans l’air de New York qui rend le sommeil inutile », assurait d’ailleurs déjà Simone de Beauvoir, qui y séjourna quelques mois en 1947. C’est un cliché, certes, mais « la Ville qui ne dort jamais » fait rarement mentir son surnom…
Retrouvez la suite de l’excellent article du magazine IDEAT qui vous parle de NEW YORK :

Immersion en plein cœur de Manhattan